• Un capitaine, 300 matelots

    Un texte que j'avais écrit pour l'association des Amis de la Moule Hillionnaise, de la commune d'Hillion, dans les Côtes d'Armor. C'est une association que j'ai beaucoup suivie quand je travaillais en presse écrite en Bretagne. Elle parle d'un capitaine (le président de l'asso) et de 300 matelots (les bénévoles) qui organisent chaque mois d'août la très belle et conviviale fête de la Moule, le produit local (la moule de bouchot de la baie de Saint-Brieuc). Auparavant, la fête se déroulait sur le site mytilicole de Bon-Abri. Elle se déroule désormais au centre d'Hillion, et est devenue la fête de la Moule et de l'Artisanat. Les concerts ont été conservés.   

     

    •  Pour interprète masculin ou féminin

     

     

     

    Un capitaine, 300 matelots

    C'est une pêche aux moules, moules

    Sans les gens de la ville, ville

    De peur qu'ils nous saoulent, saoulent, saoulent

    Nous, on les laisse tranquilles

     

    Ce jour-là, y'a foule, foule

    Ca grouille et ça fourmille

    De tous les coins, ça déboule, boule

    C'est une grande famille

     

    Refrain :

    Un capitaine, 300 matelots

    Qui font la fête sur un rafiot

    Des moules, des frites, d'la bière, du rock

    Marins d'eau douce mais on s'en moque

    On fait c'qu'on peut pour s'amuser

    Moyens du bord pour s'éclater

    Et si un jour le bateau coule

    Il rest'ra les Amis d' la Moule 

     

    Quand il y a de la houle, houle

    Et que ça coince dans les files, files

    Plus de frites, c'est les boules, boules

    Alors on a l'air débile

     

    Mais on aime ça, c'est le pire, pire

    On remet ça, encore et encore

    A grands renforts de rires, de fous-rires

    L'amitié, c'est toujours très fort

     

    Refrain :

    Un capitaine, 300 matelots

    Qui font la fête sur un rafiot

    Des moules, des frites, d'la bière, du rock

    Marins d'eau douce mais on s'en moque

    On fait c'qu'on peut pour s'amuser

    Moyens du bord pour s'éclater

    Et si un jour le bateau coule

    Il rest'ra les Amis d' la Moule 

     

    Impossible n'est sûr'ment pas breton

    Les langues déliées, le cerveau qui délire

    On est un peu les pirates d'Hillion

    Boute-en-train, heureux comme des menhirs

     

    Refrain (bis)

    Un capitaine, 300 matelots

    Qui font la fête sur un rafiot

    Des moules, des frites, d'la bière, du rock

    Marins d'eau douce mais on s'en moque

    On fait c'qu'on peut pour s'amuser

    Moyens du bord pour s'éclater

    Et si un jour le bateau coule

    Il rest'ra les Amis d' la Moule 

     

    Tous droits réservés - 9 avril 2008

     

     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :