• Les mômes et les enfants d’abord : Renaud bouscule les âmes

    Sorti le 29 novembre, « les mômes et les enfants d’abord »  est le dernier album du chanteur énervant. Cerise sur la mèche de Renaud (ou celle de Titeuf) : la patte de  Zep, venu dessiner l’enfance. Sur l’album, la voix de Renaud est brute, le timbre est 100% pur jus, rien n’est retouché. La voix garde ses fêlures, transpire ses déboires. Douze chansons parlent de l’enfance, mais les « grandes personnes » ne sont pas loin. Renaud y est touchant, juste, écorché plus que vif, repenti. Un brin « grand frère ». Avec une grivoiserie à l’ancienne, sur un air d’accordéon. « Pas forcément pour les marmots », prévient le chanteur.  

    <h1>Les mômes et les enfants d’abord : Renaud bouscule les âmes </h1!>

     " Les animals", premier single de l’album de Renaud

     

    Avec "Les Animals", Renaud renoue avec une recette qui lui va bien. Souvenez-vous du très populaire "dès que le vent soufflera... je repartira". Jouer avec les mots, c’est rigolo. S’octroyer une liberté de correction de la grammaire française, c’est encore mieux ! Le papa de Lolita récidive gaiement avec des mots d’enfants savoureux.

    Les z’biboux côtoient les chevals et les phenix fantastix. Entre les lignes, on y évoque sa santé, la cruauté des corridas. Les rapports hommes-femmes aussi. Les enfants écouteront le premier degré, les adultes saisiront fêlures et souffrances.

     

     " Pinpon ", une pépite polissonne

    De quoi rêvent les petits garçons ? D’histoires de pompiers et de camions rouges. Les grandes filles aussi… plus tard. Renaud en joue. Dans  Pinpon il dépeint une histoire coquine et grivoise.

    Un pompier plus motivé par briquer son camion  que prendre soin de sa petite amie. Lutter contre les flammes devient même une option. L’accordéon joue, fermez les yeux, et vous vous retrouvez à guincher ! Le pompier du Lubéron fait sourire, l’accent de Renaud aussi. Savourez cette morale incendiaire.

     

     " l.o.l.i.t.a", deux ailes pour une nouvelle déclaration d’amour de Renaud à sa fille 

    La fille de Renaud, Lolita Séchan, a de nouveau inspiré son célèbre père. Après Morgane de toi et Mistral gagnant, Renaud  égraine les lettres du prénom de sa fille dans l.o.l.i.t.a. 

    Un texte faussement oublié dans un tiroir il y a plus de vingt ans. Des paroles tenues au chaud. Au cas où. Attendre le bon moment pour oser les sortir de l’intimité familiale. Tant mieux. Elles trouvent dans ce nouvel album sur l’enfance toute leur place. Sans redite ni rabâchage. Une déclaration d’amour et d’appartenance. De fidélité à la filiation. Un prêté, un rendu.

     

    Fouiller dans le nouvel album de Renaud, c’est retrouver son  âme d’enfant  

    Fouinez, écoutez, et vous trouverez votre titre préféré, celui qui passera en boucle pendant des semaines.  

    Le parfait  râleur dans  "j’aime rien"  vous évoquera forcément quelqu’un.

    L’élève qui veut faire quelque chose de sa vie, sauf la guerre, dans "mes copains".

    La tentation de la drogue  dans  "on va pas s’laisser pourrir". Oui, fouillez, vivez cet album, savourez ce Renaud nouveau. Renouveau ? Mature, maturé, à point nommé. La nostalgie de l’enfance,  la camaraderie, un paradis un peu perdu.

     

    La voix de Renaud, et alors ? 

    Alors oui, Renaud retrouve son public, et le public retrouve Renaud. Mais pas sa voix. Certes. Son combat contre l’alcool, ses blessures, ses deuils récents sont passés par là. Ont eu raison de sa voix. Est-ce important ?  Le public ne se précipite pas sur les disques de Renaud pour sa voix fabuleuse. Renaud sait raconter des histoires. Avec ses mots à lui, sa sensibilité, sa poésie moderne. C’est ce qui plaît. Dire des « gros mots » comme les minots. Il le fait bien. Il va vous embarquer. Va bousculer vos âmes d’enfants. Encore.

      

    Paroles et musique, qui a écrit quoi ? 

    Renaud a écrit onze des douze textes de l’album « les mômes et les enfants d’abord ». Le douzième est une reprise du texte "le petit crabe et la langoustine". Son auteur est Jacques Mahieux, décédé en 2016. L’histoire enseigne qu’il faut prendre les gens comme ils sont. Ne pas vouloir les changer. Message subliminal ?

    Les musiques des autres chansons ont été composées par des proches. Renan Luce, Romane Serda, Michaël Ohayon. Thierry Geoffroy  a complété l’équipe. Seul, le titre  Pinpon » a été écrit entièrement par Renaud, paroles et musique. 

    67 ans. 50 ans de carrière. 17e album studio. Renaud dure. Plus chiard que chérubin, sale gosse, mais il dure.

     

    Une Tournée pour les Animals ? 

    Renaud semble souffler le choix et le froid. Le vent soufflera-t-il sur une nouvelle tournée ? L’artiste a confié qu’un album ne peut prendre vie que sur scène. C’est une bonne nouvelle. Pourtant, il n’a rien décidé sur l’éventualité d’une tournée. Sa santé retrouvée, récente, reste fragile. Renaud n’a plus rien à prouver. À lui de décider s’il embarque les mômes et les enfants d’abord. À bord d 'une prochaine tournée ?

     

     

     

       

    Nadine Girard

    <h1>Les mômes et les enfants d’abord : Renaud bouscule les âmes </h1!>

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Francis
    Mardi 17 Décembre 2019 à 12:36

    Bonjour,

    Si Renaud bouscule les âmes, vous écrivez aussi très bien. Je vous ai découvert au fil des recherches sur internet sur le dernier album de Renaud. Joli blog, riche.

    Hâte de vous lire de nouveau.

     

      • Mardi 17 Décembre 2019 à 19:37

        Merci! Je vais poster d'autres articles au fil du temps... à très bientôt!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :