• La pipe est cassée

    L'histoire d'un coureur de jupons alcoolique passé de vie à trépas.

    • Pour interprète masculin

     

     

    C'était un jour si ordinaire

    A lorgner tous les p'tits derrière

    Il vous dirait pas le contraire

    Le p'tites pépées, c'était dans l'air

     

    N'était jamais content de rien

    Du caniveau ou se son chien

    Le premier accueillait le maître

    Quand le second cessait d'y être

     

    Refrain : 

    C'était toujours la pipe au bec

    Ce s'ra maint'nant la pipe au sec

    L'aimait pourtant, elle a cassé

    N'a rien pu faire, elle est tombée 

     

    Ses chères amies, douces maîtresses

    C'était sa vie, fesse après fesse

    Mais son seul et vrai compagnon

    C'était sa bouteille pour de bon

     

    A faire c' qu'il a toujours voulu

    Brûler sa vie de certitudes

    Qui a jeté son dévolu

    Sur lui un soir de solitude?

     

    Refrain : 

    C'était toujours la pipe au bec

    Ce s'ra maint'nant la pipe au sec

    L'aimait pourtant, elle a cassé

    N'a rien pu faire, elle est tombée 

     

    A trop picoler, ce couillon

    A pris le volant comme un con

    S'est fracassé contre un rocher

    Le vieux renard a trépassé

     

    L'église était pleine à craquer

    Elles n'ont pas pu toutes y entrer

    Les blondes, les brunes, et leurs caresses

    C'est lui aujourd'hui qui les laissent

     

    Refrain : 

    C'était toujours la pipe au bec

    Ce s'ra maint'nant la pipe au sec

    L'aimait pourtant, elle a cassé

    N'a rien pu faire, elle est tombée 

     

    Tous droits réservés - 27/11/2002

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :