• "Dis-lui" / album "L'amour avec les yeux" - 2007

    Paroles de " Dis-lui" / dance

     

     

    Dis-lui

    Paroles : Nadine Girard (pseudo Louisiane Avril) / Musique : Patrick Hann

    (genre : dance)
    Tous droits réservés
     



    Dis-lui que nous deux c’est fini

    Invente-moi une toute autre vie

    Que tout va bien, que tout est beaucoup mieux sans lui

    Ne lui dis pas les heures dans le noir

    La solitude de mon désespoir

    Jusqu’aux cernes que me renvoie le miroir

     

    Il t’attendra au cybercafé

    Là où lui et moi on s’est aimé

    Sans comprendre, il te regard’ra

    Un peu étonné, tu vois

    Parle-lui de tout

    De rien, et de sa vie

     

    Dis-lui que nous deux c’est fini

    Invente-moi une toute autre vie

    Que tout va bien, que tout est beaucoup mieux sans lui

    Ne lui dis pas les heures dans le noir

    La solitude de mon désespoir

    Jusqu’aux cernes que me renvoie le miroir

     

    Et tu lui donneras des nouvelles de moi

    L’eau a coulé sous les ponts en dix-huit mois

    Il soupirera, le regard loin

    Connaît déjà ce refrain

    Croira-t-il tes mensonges, même pas

     

    Dis-lui que nous deux c’est fini

    Invente-moi une toute autre vie

    Que tout va bien, que tout est beaucoup mieux sans lui

    Ne lui dis pas les heures dans le noir

    La solitude de mon désespoir

    Jusqu’aux cernes que me renvoie le miroir

      
    Il s’ lèvera, je l’ connais par cœur

    La veste sur l’épaule il te dira

    De me saluer et puis par peur

    Ne dira plus rien, je sais tout ça

     

    Je sais tout ça

    Dis-lui, oh, dis-lui

     

    Dis-lui que nous deux c’est fini

    Invente-moi une toute autre vie

    Que tout va bien, que tout est beaucoup mieux sans lui

    Ne lui dis pas les heures dans le noir

    La solitude de mon désespoir

    Jusqu’aux cernes que me renvoie le miroir

     

    Dis-lui que nous deux c’est fini

    Invente-moi une toute autre vie

    Que tout va bien, que tout est beaucoup mieux sans lui

    Ne lui dis pas les heures dans le noir

    La solitude de mon désespoir

    Jusqu’aux cernes que me renvoie le miroir


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :